• Une deuxième dizaine, une nouvelle ère (je suppose)

    Il est actuellement minuit 21 au moment où j'écris ces mots, depuis un peu plus de vingt minutes, c'est le jour de mon anniversaire, et puisque je n'ai rien d'autre faire, je me suis dit que prendre le temps de me poser et constater le chemin parcouru ne me ferait pas de mal.

    Et donc voilà, 20 ans. J'y suis finalement arrivé. Lorsque j'ai eu 10 ans, j'étais tout fier d'avoir enfin deux chiffres. Et puis maintenant, le premier chiffre change enfin, comme la marque du passage à une nouvelle ère, peut être. On pourrait se dire que le passage à 18 ans est plus important, et pourtant je ressent plus d'importance à ces 20 ans que lors de mes 18 ans. Et puis aussi, il y a 2 ans , je n'avais vraiment pas le cœur à célébrer mes 18 ans, mais ça, c'est une autre histoire.

    Vu comment les années passent vite, je serait tenté de me dire que 10 ans de plus, ce n'est pas tant que ça, et pourtant... Quand je regarde tout ce qu'il s'est passé depuis que j'ai 10 ans, ce ne même pas mesurable. Durant ces 10 ans, j'ai vécu toute mon adolescence. Durant ces 10 ans, j'ai forgé lentement celui que je suis aujourd'hui. J'ai creusé mon chemin, choisi mes centres d'intérêts, forgé mes idéaux, façonné des débuts de convictions. Tant s'est déroulé en fait. Je ne vais pas m'amuser à vous raconter l'histoire de ma vie, d'abord parce que j'ai la flemme, ensuite parce j'ai pas besoin de raconter ça à toutes les inconnues âmes errantes qui verront ce message. Mais cependant, parmi ces âme errantes qui liront ces mots, il y aura peut être des personnes qui ont joué un rôle important dans le chemin que j'ai parcouru ces 10 dernières années.
    Alors au lieu de raconter ma vie, je vais plutôt essayer de remercier toutes ces personnes là qui, à mes yeux, ont eu un rôle important dans ma vie, certaines ont même été de véritables piliers fondateurs de ce que j'ai bâti à ce jour. Et je ne parlerai pas des membres de ma famille, parce que c'est pas la même chose.

    Donc, commençons.

    La communauté de DQ Mania: Alors oui, vous n'êtes pas une seule personne mais un groupe de personne. Mais c'est simplement que j'estime que c'est bien la communauté dans son ensemble qui a marqué ma vie. DQ Mania a été mon premier forum, et l'un de mes premiers pas dans l'internet. C'est via sa communauté que j'ai pu découvrir les fondamentaux de la vie sur internet. Ils n'ont peut être pas directement rempli un rôle capital, mais étant donné qu'une grande partie de ma vie a été ensuite liée à internet, j'estime qu'ils sont la base de tout, le commencement. Alors, merci.

    Mangaka: Non, je ne remercie pas un métier, c'était le pseudo d'une des personnes sur DQ Mania. Je doute que tu liras un jour ces mots, mais sache que par ton talent incroyable au dessin, tu as été la première a me donner une forme d'immense respect, et un objectif: atteindre ton niveau à ton âge, qui était alors de 18 ans. Hélas, je crains de ne pas avoir réussi à te rattraper en fin de compte, mais peu importe. Je me souviendrai toujours de comment je me sentais débordant de motivation pour m'améliorer en dessin dès que je regardais un de tes dessins. De plus, j'espère vraiment que ce que tu m'as dit était un mensonge, j'espère que tu vis toujours sous ce ciel. Puisses-tu vivre heureuse et rester toujours aussi talentueuse en dessin.

    La "petite famille" du serveur minecraft: Je pense que si vous lisez ce message, vous vous reconnaîtrez. On était une petite bande de 5/6, mais on était jeunes et insouciants, passant une bonne partie de nos aprems et de nos week ends a construire des trucs tout pourri sur mon vieux serveur pourri. A l'époque y avait pas de probleme, que du bonheur, que de l'insouciance. Ces moments passés avec vous sur le serveur resteront dans ma mémoire comme les meilleurs moments du "bon vieux temps". J'espère que vous allez tous bien.

    Lucienne: Franchement, c'était pas cool de ta part de m'avoir quitté pour Mat', surtout que tu avais pas attendu de rompre pour commencer à flirter avec lui hein. Mais bon, on était jeunes, et cons. Mais quand bien même notre couple a même pas duré 2 mois, tu restes ma première petite amie, ça laisse toujours une marque. J'espère que tu es avec quelqu'un de mieux que Mat' maintenant.

    Mat' : J'ai pas de remerciement particulier à te faire, et tfaçon tu verras jamais ce message, mais vu qu'on a passé quasiment tout le collège et le Lycée en véritables inséparables voisins de table, je me devais de te faire au moins une petite dédicace. Je t'ai pardonné de m'avoir pris Lucienne en 3e, parce qu'on était jeunes, mais c'était pas pour que tu tournes en un espèce de gros trou du cul après le Lycée. T'as toujours été un peu "dom juan", mais là franchement mec t'as mal tourné. J'espère pour toi que tu vas t'assagir avec le temps, mais à mes yeux tu resteras à jamais un putain de trou du cul. Si tu perdais ta bite, tu serais déjà sans doute un type 10 fois meilleur. Et puis, sérieux "believe in yourself", moi je reste convaincu qu'à 50 balais, tu l'assumeras plus ce tatouage. Bref, on n'a plus rien à se dire.

    Julie & Hugo: J'espère que votre couple résistera aux années. Hugo, putain merci d'être sorti avec Julie et l'avoir ramené "à la raison", parce que t'aurais vu comment elle était en seconde... Par contre, faut que tu te calmes avec tes idéaux révolutionnaires, parce que là t'es typiquement le mec pas sortable à un dîner de famille. Mais bon, t'es un mec cool. Julie, je sais pas comment tu fais pour supporter quotidiennement les idées politiques extrêmes de Hugo, mais faudrait que tu lui expliques que l'anarchie ça peut pas marcher sur le long terme, c'est un fait. Enfin, je vous aime tous les deux bande de fous du cinéma, et même si ça me casse un peu les couilles de tenir la chandelle à chaque fois, je vous pardonne parce que vous faîtes un beau couple :)

    Wushu: Pour revenir aux gens que je connais d'internet... Alors oui je connais ton prénom, mais c'est sous ton pseudo que j'ai toujours connue, donc vala. Je doute que tu vois un jour ce message, mais je pourrais jamais assez de remercier de m'avoir ouvert les yeux lorsque j'étais à une phase assez "sombre" de mon existence. C'est grâce à toi que j'ai commencé à m'ouvrir aux gens, grâce à toi que je me suis fait des amis sur internet, grâce à toi que j'ai connu tous ces gens qui ont été si importants pour moi. Et toi-même tu as été la première amie que j'ai vraiment considérée comme proche. On s'est peut être perdus de vue depuis, mais j'ai jamais oublié l'importance que tu as eu dans ma vie, même si tout a commencé d'une manière "pas très catholique". Si jamais tu as envie de venir blablater un jour, je te répondrai toujours avec la même joie. Merci encore, et puisses tu être heureuse.

    Elodie: Par contre, toi, à mes yeux, c'est par ton nom que je t'identifie, même si je t'ai connue par ton pseudo d'abord. Écoute, que dire... Je pense que tu es très bien consciente de l'importance que tu as eu dans ma vie. Pendant plus de trois ans, toute ma vie s'est construite autour de toi. Jusqu'à présent, tu restes sans doute la personne qui a eu le plus d'importance dans ma vie. Ça changera sûrement dans le futur, mais pour le moment ça restera toujours vrai. J'ai probablement encore gardé de nombreuses petites habitudes de l'époque où on était ensembles, sans que même que je m'en rende compte. La relation qu'on a eu a été vraiment un très belle chose, et même si elle s'est terminée, elle m'aura convaincu que les relations à distance, c'est tout aussi bon que les relations "normales". Même si la proximité qu'on avait n'a pas survécu à notre séparation, je suis content que cette dernière se soit faite sans mauvais ressentiment. Ce fut dans la tristesse certes, mais dans la compréhension mutuelle, et c'est sans doute pour ça qu'au moins, notre bonne entente n'a pas souffert.
    Cette séparation en elle-même a été un véritable point de rupture (sans mauvais jeu de mot) dans ma vie. Il y a clairement un "avant" et un "après". Il m'a fallu tout reconstruire de zéro, bâtir un nouveau rythme de vie, des nouvelles habitudes, rencontrer de nouvelles personnes. Il y a tellement de changements... Je peux même pas imaginer à quel point ma vie serait différente maintenant si tu avais simplement fait le choix de ne pas rompre. Avec du recul maintenant, je suis content que tu aies rompu. On se serait fait du mal à tenter de rallumer ce feu qui s'éteignait à chaque fois à cause de notre passivité mutuelle. Mais je suis content de la vie que j'ai maintenant, il me manquerait plus qu'une partenaire pour que ce soit parfait, mais depuis que j'ai retrouvé un équilibre dans ma vie, je me sens bien.
    Notre amitié ne redeviendra jamais comme avant, c'est certain, et peut être même que dans le futur on aura plus aucun lien, mais je conserverai toujours uniquement de bons souvenirs des ces 3 ans et quelques passés à tes côtés. Merci pour tout et sois heureuse.

    Gipsy: Sale pd va, tu croyais quand même pas que j'allais t'oublier. Je pourrais t'insulter comme d'hab (enfin c'est souvent toi qui commence, sale bâtard), mais pour une fois je vais être plutôt cool. Je t'ai connu d'abord juste comme un pote à Lara, mais au final t'es devenu mon deuxième meilleur pote, le bro casse couille mais toujours fidèle au poste, le cancer vivant mais sympa au fond, le mec qui sait que gueuler et..ouais nan en fait tu sais que gueuler. Merci mec pour avoir été là pendant cette période où j'étais effondré. Bon c'est surtout qu'on a fait connaissance pendant cette période là, mais au final je suis bien content que t'aies été là. C'est parce que t'étais là qu'on a pu faire créer cette espèce de trinité du cancer avec Lara, ce trio qui a redonné un équilibre à ma vie, et qui m'a permis de retrouver le sourire. Ça me fait chier que tu aies une estime de toi encore plus basse que mon estime de moi, et ça me fait chier aussi que tu puisses pas faire le boulot que tu désires vraiment. Donc, putain, lance toi, renseigne toi pour être doubleur, donnes-y toi à cœur et à sang, réalise ton rêve bordel de merde. Et une fois que tu seras moins salty, peut être même que tu arriveras à trouver une gf, parce que moi je sais que sous ta carapace de cancer de mort là, y a un mec super sympa et super marrant. T'inquiète Gipsy, tu pourras toujours compter sur moi pour te décevoir sur lol, on change pas les bonnes choses ;)

    Lara: Of course, je finis par toi, mais pour le coup, j'ai pas grand chose à te dire vu que je t'ai déjà écrit un pavé y a 6 jours pour ton anniv'. Donc tu sais ce que je pense de toi, tu sais tout ce que j'avais à te dire. Et je vais pas juste répéter tout ce que je t'ai dit juste pour le plaisir d'avoir un plus gros bloc pour la fin (même si je suis tenté). En tout cas, je pourrais jamais te remercier assez d'avoir été là quand j'en ai eu le plus besoin. Et malgré notre longue amitié chaotique, je t'aime bien un petit  peu quand même ;)



    Mentions honorables:
    L 'équipage du Libertalia, la communauté de FSN rpg, Wing (arrête juste d'être aussi négatif stp :( ), et sûrement d'autres o/


    Bon, c'est déjà pas mal.

    Si vous avez pas été cités, soyez pas trop tristes, ça veut pas dire que je vous aime pas.

    Ah, et si jamais vous lisez ce post après le 19 Août 2018 et que vous êtes tentés quand même de souhaiter bon anniversaire, c'est pas la peine hein. Je vous en voudrai pas si vous me l'avez pas souhaité :')


  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Août à 23:29

    Et encore bon anniversaire mon p'tit père !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :